Audrey est une copine. On se croise régulièrement pour les prestations de nos clientes communes et je sais son niveau d’exigence. Rien n’est laissé au hasard et son travail est toujours impeccable.

Alors quand elle m’a contacté pour discuter de la couverture de son mariage, j’étais vraiment flatté. Ce n’était qu’un début.

Quand Audrey et Gino sont venus au bureau pour découvrir leur album c’était l’apothéose. Je pouvais lire sur leur visage qu’ils revivaient tous les moments de cette journée magnifique.

Il n’y a rien de plus satisfaisant dans le métier de photojournaliste de mariage. Vraiment.

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.