Pour un photographe de mariage, il y a des églises où il est plus difficile de travailler que d’autres. Cela peut être à cause d’un manque de lumière ou d’une lumière peu flatteuse. Cela peut être aussi que le prêtre de la paroisse soit tellement strict qu’il nous laisse peu de marge de manœuvre.

A l’église du Diamant, on cumule un peu les deux. D’ailleurs, j’ai sans doute effrayé Emmanuelle et Steevy lorsque je leur ai raconté une mésaventure survenue à un autre mariage dans cette même église. Le prêtre nous avait carrément demandé d’arrêter de nous déplacer. Pas facile alors, d’avoir des angles de vue variés et une couverture correcte de la cérémonie. Mais, c’est l’avantage avec Malmoth, nous étions deux, et nous avions sorti notre épingle du jeu.

Reste qu’au début de la cérémonie, nous avions tous les deux, PaKo’ et moi, cette histoire en tête, et le moins qu’on puisse dire c’est que nous étions en mode « crispé ». Mais on a un travail à faire et les contingences du lieu, ben, ça ne regarde pas nos clients. C’est à nous de faire avec et de leur délivrer de belles images coûte que coûte.

Est-ce nous qui avons été plus discrets ou le prêtre qui était plus détendu, je ne saurais le dire. En tout cas, nos déplacements dans l’église ce jour-là n’ont pas posé de problème et nous avons pu faire les images que nous souhaitions pour Emmanuelle et Steevy.

Heureusement pour notre cœur et pour notre santé mentale dans une certaine mesure, le reste de la journée s’est déroulé dans une ambiance beaucoup plus détendue, avec notamment une prestation très sympathique du groupe FMI. On en redemande.

Malmoth.

MUA : Severine Moustin

HS : Eliane Grangenois (Top Coiffure)

Décoration et fleurs : Haut’Déco

Robe : Mayé Boutique

Wedding cake : Beltigato

Macarons : Madi’ Macarons

DJ : Moulinex

Groupe : FMI

Réception : Les Jardins de Belfort

Wedding Planner : Idyllic Noce

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.