Le moins que l’on puisse dire de Steve, c’est qu’il a du franc parler. Lors de la préparation à la prise de vue que nous avions programmé ensemble, Steeve a été clair : « Je n’aime être pris en photo. Je ne supporte pas qu’un objectif soit braqué sur moi. ». J’ai eu beau essayer de le détendre, de me faire discret, rien y faisait. Si bien, qu’au bout de 5 min, Steeve est allé se réfugier dans la voiture. Et j’ai terminé la séance avec seulement Jeannick et leurs deux enfants.

Voilà un reportage qui s’annonçait difficile. Mais en réalité, Steve est un homme de cœur. Et quand il a vu arriver Jeannick dans la salle de mariage de l’Hôtel de Ville des Anses d’Arlet, il m’a oublié et n’a eu d’yeux que pour elle. L’émotion est très vite montée, puis son large sourire ne l’a plus lâché.

Ils sont heureux ces deux là. Ils m’ont fait confiance pour en témoigner. J’y ai pris beaucoup de plaisir.

[Frédéric]

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.