Grace à la complicité de Mylène, Leïla a bénéficié du cadre d’une magnifique demeure traditionnelle, en plein cœur de Foyal, pour ses préparatifs. Vous savez ? Le genre de demeure avec des escaliers en bois qui craquent, et des livres à chaque recoin. Leïla avait l’allure d’une princesse dans un château. Yannis lui, a enfilé une tunique grise, tel un prince du Bengale. Tunique qui, pour l’anecdote, n’a pas été si facile à enfiler que ça, aux dires de PaKo’ .

Ma foi, tout était réuni pour que nous assistions à un mariage princier. Nous n’avons pas été déçus. L’église de Balata était joliment décorée. La cérémonie s’y est déroulée tout en douceur. Puis la complicité entre Leïla et Yannis nous a irradiés sous le soleil couchant de Fort-de-France.

Mais le temps fort de la journée reste pour moi la réception. Les animations prévues par Leïla et Yannis m’ont tout simplement époustouflé. Spectacle de danse indienne. Chaises à porteurs. Bénédiction suivant un rite indien. Et surtout, première danse avec la rose entre les dents pour Yannis. On ne peut faire plus princier. Vous me l’accordez ?

Leïla, Yannis. Une longue vie de bonheur à vous deux.

[ Frédéric ]

Robe : Mayé Boutique

MUA : Fabienne Dacalor

HS : Juliana (Frank Provost CC Cour Périnon)

Fleuriste : Les fleurs et vous

DJ : DJ Scoobi

Groupe : Les Menaçants

Réception : Habitation Belfort

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.