Même l’accumulation de l’expérience, ne parvient pas à chasser cette petite poussée de stress qui nous envahit au moment du départ pour une journée de reportage de mariage.

Je n’ai finalement passé que peu de temps avec les mariés à la mairie ce jeudi là. Mais cela a largement suffi pour que je me sente à l’aise avec ces familles : du plus petit au plus grand, que de sourires et d’amabilité si rares de nos jours.

Le samedi, c’est donc en toute décontraction que je partais débuter le reportage des préparatifs d’Ynault et de ceux qui l’entouraient.

Et, une fois cette radieuse journée achevée, je n’avais pas du tout envie que se termine l’aventure humaine dont je vous livre quelques images.

[PaKo’]

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.